Pour une écriture de qualité

De nos jours, les communications écrites sont très abondantes, particulièrement avec l’avènement d’Internet. On y trouve des bulletins de nouvelles ainsi que de nombreuses publications sur une grande diversité de sujets écrits dans une langue de qualité. Mais cette qualité est moins présente au niveau des courriels, des textos ainsi que dans les discussions au sein des média sociaux où les textes sont généralement beaucoup plus concis et remplis d’abréviations et de raccourcis. Le niveau de langage varie selon le sujet et souvent l’orthographe et la syntaxe en pâtissent. Même à nous il arrive souvent d’hésiter sur des mots ou des tournures de phrase lorsque nous écrivons de temps à autre des textes élaborés. C’est pourquoi l’industrie du logiciel nous propose des outils de plus en plus performants pour nous aider.

Ce soir, nous avons la chance d’accueillir une représentante de la compagnie Druide Informatique qui nous présentera la nouvelle version d’Antidote, une toute nouvelle version améliorée qui supporte aussi la langue anglaise à un niveau tout aussi élevé. Nous en verrons les diverses composantes ainsi que son intégration avec les applications qui utilisent du texte. Je remercie à l’avance Druide Informatique et sa représentante d’avoir accepté notre invitation.

Lors de l’assemblée générale du CME à la mensuelle d’octobre, vous avez réitéré votre confiance aux membres du CA. En leur nom et le mien, je vous remercie sincèrement. Nous verrons à poursuivre les activités du club en vue de vous offrir des présentations intéressantes et de qualité. Vos idées de sujets et vos commentaires seront toujours appréciés. N’hésitez donc pas à nous en faire part. Nous vous invitons aussi à faire connaître le club à votre entourage et à vos connaissances, car le renouvellement du membership est très important pour assurer la pérennité de votre club. Merci à vous et à votre présence aux activités.

À la prochaine!

Jacques Gagné, président,

Club Macintosh de l’Estrie

Ce contenu a été publié dans Mot du président. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.